Qu’est-ce que le taux effectif global ?

Depuis le 1er octobre 2016, le taux effectif global se fait appeler taux annuel effectif global. Il désigne l’ensemble des frais imputés lors de la souscription d’un emprunt. Souvent, il est annoncé en toute transparence à l’emprunteur, cependant, son calcul est méconnu.

Définition du taux effectif global

D’une manière simple, le taux effectif global comprend les intérêts ainsi que les différents frais à payer en dehors du montant du crédit. Il est annoncé en pourcentage annuel et est calculé à partir du capital emprunté. Son calcul permet de sortir l’échéance mensuelle de votre crédit immobilier.

Concrètement, le calcul d’un taux effectif global est la somme du taux d’intérêt de base, des frais de dossier, les primes d’assurances et les frais de garantie. Elle est toujours exprimée en pourcentage annuel, mais peut varier en fonction de la durée de prêt. Pour faire simple, le taux effectif global désigne les charges supportées par l’emprunteur dans le cadre d’une souscription d’un prêt.

Les différents types de taux effectif global

Si le taux effectif global désigne le cout d’un crédit à la consommation ou immobilier, il peut être calculé de différentes façons.

Le taux effectif est fixe

Le taux effectif global est fixe quand le montant de votre échéance reste inchangé tout au long de la durée du prêt. Il est plus facile à calculer même s’il est un peu plus cher. Toutefois, il offre une sécurité à l’emprunteur.

Le taux effectif est variable

Le taux effectif global est variable quand les mensualités changent chaque mois. Il peut être à la baisse ou à la hausse en fonction de l’indice de référence et de la marge. Elle est fixe et s’élève à 1 à 1,5 %. La marge est calculée en fonction du profil de l’emprunteur et du montant de prêt.

Le mode de calcul d’un taux effectif global

Le taux effectif global est l’ensemble des frais et du taux d’intérêt d’un crédit. Tous les frais supplémentaires sont alors ajoutés à ce calcul. Ils désignent les frais de dossiers s’ils ne sont pas déduits du crédit, les primes d’assurances qui sont le plus souvent obligatoires et les frais de garantie.

Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’emprunteur ne peut pas obtenir son crédit sans garantie. C’est pourquoi il entre directement dans les charges à payer par l’emprunteur. Les frais de garantie désignent un pourcentage du montant du crédit. Ils sont interprétés sous forme d’une hausse du taux nominal. Pour faciliter le calcul, le taux effectif global fixe est recommandé. La fluctuation de taux peut réserver de nombreuses surprises.

Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réaliser +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils