Qu’est-ce que les revenus de placement ?

Comment arrondir la fin du mois ou profiter d’une meilleure vie après le départ à la retraite ? Le seul moyen d’y arriver est de faire de bons placements. Plusieurs supports financiers sont actuellement disponibles et peuvent vous garantir des revenus de placement intéressants. Qu’est-ce que c’est ?

Définition des revenus de placement

Les revenus de placement sont des revenus issus de vos placements financiers. Pour être plus précis, ce sont des revenus complémentaires. Si vous détenez des obligations, des comptes de dépôt et comptes à terme, des livrets bancaires fiscalisés, des bons du Trésor et bons de caisse, des parts de fonds communs de création ou des titres de créances négociables, vous touchez à des revenus de placement.

Il en est de même si vous avez investi dans un Plan d’épargne logement (PEL), un compte d’épargne logement (CEL), un Plan d’épargne d’entreprise (PEE), des produits des actions, une assurance-vie ou des livrets d’épargne réglementés. Les investisseurs immobiliers bénéficient également de revenus de placement.

La fiscalité des revenus de placement

Depuis l’année 2018, l’imposition des revenus de placement a changé. En effet, ils sont désormais soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) ou au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Le choix du régime fiscal dépend du type de support financier choisi.

Si vous avez opté pour des placements à revenu fixe comme les obligations, c’est l’option Prélèvement forfaitaire unique de 30 % qui s’applique.

Connu aussi sous le nom de « flat tax », il est composé par l’impôt sur le revenu de 12,8 % et les prélèvements sociaux de 17,20 %. Il en est de même si vous percevez des dividendes en étant détenteurs d’actions ou de parts de sociétés. Notons que ce prélèvement unique est très avantageux. En effet, il vous garantit un allègement fiscal assez important.

Vous souhaitez optimisez votre imposition ? Réservez votre consultation offerte avec moi dès maintenant.

En revanche, si vous avez choisi de souscrire un contrat d’assurance vie ou de placer votre argent dans un plan d’épargne en actions ou un plan d’épargne salariale, vous devez opter pour le régime d’imposition au barème. Il en est de même si vous avez investi dans l’immobilier. Vous pourrez alors profiter de certains abattements.

Conseils pour choisir le placement

Pour toucher à des revenus intéressants, il faut choisir avec soin le placement. Plusieurs facteurs sont à considérer lors de la prise de décision. Il faut citer, entre autres, les risques associés, la qualité du rendement ainsi que la fiscalité.

En général, les livrets sont les solutions de placement les plus fiables. Mais ils offrent peu de bénéfices, car il faut se contenter des intérêts accordés. Investir en actions est l’option la plus avantageuse, car elle procure d’excellents rendements.

Noun Partners

Au cours des 3 dernières années, j'ai accompagné plus de 120 clients dans la mise en place de leur stratégie de rémunération. En moyenne : +32 000€ par an (+35%), et jusqu’à +78 000€ par an (+68%).

Si cela vous intéresse, téléchargez 5 exemples d'optimisations fiscales réalisées par mes soins l'année dernière.

Vous pouvez également réservez votre consultation offerte avec moi dès maintenant.

Protégez-vous de l'inflation en investissant dans l'immobilier sans contrainte de gestion
SImulation gratuite
Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réaliser +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils