Le PER (plan d'épargne retraite) : Définition, Fonctionnement et Démarches

Trouver un bon placement afin de constituer un complément de revenu après le départ à la retraite, c’est indispensable. Il faut même s’y lancer le plus tôt possible. Le PER ou plan épargne retraite est un placement intéressant. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de ce produit.

Définition  

Comptant parmi les réformes apportées par la loi Pacte, le PER ou plan épargne retraite a fait son entrée sur le marché de l’épargne le 1er octobre 2019. Il existe sous 3 formes dont le PER individuel, le PER d’entreprise collectif (PERCOL) et le PER Catégoriel (PERCAT).

Notons que ce produit d’épargne peut prendre la forme d’un compte titre ou bien d’un contrat d’assurance. Il s’agit d’une enveloppe juridique et fiscale grâce à laquelle, il est possible de se constituer un complément de retraite. En général, les placements sont bloqués jusqu’à la retraite. Autrement dit, le titulaire d’un compte PER ne peut pas effectuer un retrait avant l’âge légal de départ à la retraite.

Cela dit, le déblocage anticipé est possible dans certaines situations. C’est le cas lorsque le titulaire du compte souhaite utiliser le capital placé pour financer l’acquisition d’un bien immobilier qui lui servira de résidence principale.

Fonctionnement du PER

Comme il a été mentionné précédemment, il existe trois types de plan épargne retraite. Le PER individuel est destiné à tout le monde, y compris les enfants mineurs. Le titulaire peut alimenter son compte par des versements volontaires.  

En ce qui concerne le Percol, il est dédié à tous les salariés d’une entreprise. La souscription de ce contrat d’épargne retraite peut se faire de façon automatique. Notons que le compte peut être alimenté par des versements volontaires effectués par le titulaire.

Enfin, le PER d’entreprise obligatoire est aussi un produit d’épargne proposé aux salariés d’une entreprise. La souscription est obligatoire et elle garantit de nombreux avantages fiscaux.

Démarche de souscription à un PER

Pour ouvrir un PER, Il faut s’adresser à un assureur, une banque, une mutuelle, un organisme de prévoyance ou un gestionnaire d’actifs. En général, il se présente sous forme de compte titres. Cela signifie que le titulaire d’un PER dispose d’un compte bancaire grâce auquel, il peut investir dans des titres et des valeurs mobilières.

Sinon, le PER peut aussi se présenter sous forme de contrat d’assurance-vie. Lorsque l’adhésion à ce produit d’épargne est accomplie et validée, le titulaire du compte doit effectuer un premier dépôt. Notons qu’il est libre de choisir la fréquence et le montant des versements.

Pour aller plus loin, consultez mon article “Comment augmenter ses revenus à la retraite”, ou les sujets suivants :

Bonne lecture !

Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réaliser +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils