Qu’est-ce que le TEG ?

Lors de la demande d’un crédit immobilier, l’objectif n’est pas d’obtenir le capital qu’on souhaite emprunter. Certes, ce financement est nécessaire à la concrétisation du projet, mais il ne faut pas foncer tête baissée. Avant de signer le contrat d’emprunt, il est indispensable de vérifier le coup total du crédit en tenant compte du TEG.

TEG : définition

Le TEG ou taux effectif global permet aux emprunteurs de déterminer avec plus de précision le coût réel d’un crédit immobilier. Suite à la promulgation de la loi Scrivener en 1979, il doit désormais figurer dans chaque offre de prêt. Notons que la législation en question a été mise en place afin de protéger les emprunteurs contre les abus pratiqués par certaines banques.

Calculer la mensualité

Il faut aussi souligner qu’il ne s’agit pas du taux d’intérêt avec lequel, les établissements bancaires essaient de séduire les clients. Ce dernier permet uniquement de calculer la mensualité. En revanche, le TEG prend en compte tous les frais générés par la souscription du prêt. Il permet donc aux emprunteurs de connaître le montant total à rembourser et de comparer ainsi les offres de financement.

Calcul du TEG

Le calcul du TEG est assez difficile à effectuer, car il y a trop de paramètres à prendre en considération. Comme il a été mentionné précédemment, ce taux comprend tous les frais liés à l’emprunt. Il faut citer en premier lieu le taux d’intérêt qui peut être fixe ou variable. Lorsqu’il est révisable, il est difficile de déterminer le TEG.

Les frais de dossier sont également à prendre en compte. En général, ils sont à déduire du montant du capital emprunté. A titre d’exemple, si vous demandez un prêt de 100.000 € et que le montant des frais de dossier s’élève à 1000 €, le calcul du TEG se fera à partir du prêt réel de 99.000 €.

Les primes d’assurance de l’emprunteur ne sont pas à oublier. Elles sont à additionner aux mensualités à payer. Il faut ajouter au lot les frais de garantie ou de sûreté réelle. Le TEG peut donc mettre en évidence l’ensemble de tous les coûts à supporter par l’emprunteur.

Les pièges à éviter  

Même si le TEG est un outil important lors de la détermination du coût total d’un prêt immobilier, il ne vous permettra pas d’évaluer avec précision la qualité de l’offre. En effet, il ne peut pas refléter certains éléments qui vous seront utiles lors de la prise de décision.

C’est le cas de la souplesse de remboursement, des conditions liées au remboursement anticipé et de l’impact du taux révisable sur le coût total du prêt.

Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réaliser +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils