Qu’est-ce qu'un conseiller en gestion de patrimoine ?

Le conseiller en gestion de patrimoine (cgp) propose des services d’assistance et de suivi aux particuliers afin d'optimiser et de gérer leur patrimoine.

Son rôle est de définir, avec son client, les meilleures stratégies pour tirer profit de leurs avoirs, générer un revenu complémentaire et réduire les dépenses.

Définition d’un conseiller en gestion de patrimoine

Le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est un professionnel qui prodigue des conseils afin de faire fructifier les avoirs de son client. Le conseiller peut être une personne physique exerçant comme indépendant ou une personne morale, comme les cabinets de conseil. Ses opérations portent sur l’aspect financier, mais aussi juridique et fiscal des actifs aussi bien que des passifs du titulaire de patrimoine.

En ce sens, les activités du conseiller en gestion de patrimoine vont au-delà de celles d’un conseiller financier, d’une institution bancaire ou d’une maison d’assurance. À ne pas confondre toutefois avec le conseiller en gestion de fortune, il adresse ses services à un public plus large, et prend en charge les personnes disposant d’un revenu moyen à aisé.

Les rôles d’un CGP

Un conseiller en gestion de patrimoine est un professionnel de la prise en charge des avoirs d’une personne. Ces avoirs regroupent les actifs matériels et immatériels, tels que les biens immobiliers, les assurances vie et les propriétés intellectuelles, mais aussi les passifs, tels que les dettes, les obligations fiscales et les obligations sociales.

En définissant des objectifs avec le client, il peut prodiguer des conseils, mais peut aussi prendre en charge les opérations sous mandat. La finalité demeure la génération de revenus supplémentaires, la maximisation des bénéfices, la réduction des charges et dépenses, ainsi que la gestion des risques financiers. En ce sens, le CGP peut intervenir sur plusieurs volets, dont :

  • L’établissement du bilan patrimonial
  • L’identification des meilleures options d’investissement
  • L’évaluation de la rentabilité des placements
  • La réduction des impôts tout en demeurant dans le cadre légal
  • La minimisation des risques financiers dus à certains événements comme un divorce
  • Le conseil sur les démarches juridiques et fiscales pour faire face à un événement particulier

Les tarifs d’un CGP

Comme évoqué précédemment, les services d’un CGP sont adressés aux individus ayant un revenu moyen à aisé, à partir de 20 000€ par an. Certains conseillers définissent aussi la valeur globale du patrimoine comme condition de prise en charge.

On peut, à titre d’exemple, bénéficier des conseils à condition de disposer d’un patrimoine d’une valeur de 50 000€, 100 000€ ou encore 150 000€ selon l’expert en gestion de patrimoine.

Des cabinets, institutions et particuliers proposent aussi des conseils gratuits. Il est toutefois conseillé de vérifier leur crédibilité et la fiabilité des conseils en prenant en compte leurs compétences et leur éventuel lien avec des institutions financières, bancaires ou maisons d’assurance.

Le patrimoine, qu'est-ce que c'est ?

Le patrimoine possède plusieurs portés, ainsi on peut définir différents types de patrimoine :

  • Le patrimoine privé qui se compose de l'ensemble des actifs privés d'une personne, sont notamment pris en compte les biens immobiliers (résidence principale, secondaires, ou dans le cadre d'investissements locatifs) ainsi que les produits financiers issus d'investissements.
  • Le patrimoine social, qui fait référence aux droits à la retraite et à l'épargne salariale acquis pendant l'entièreté de la vie professionnelle.
  • Enfin, le patrimoine professionnel, qui se fonde sur la valeur de la société ou des sociétés que l'on détient.

Ainsi, le patrimoine fait à la fois référence à nos économies, nos propriétés, mais aussi nos droits.

La gestion de patrimoine : définition

L'activité de gestion de patrimoine, revient à la gestion de toute la valeur marchande des actifs détenus par une personne.

Cette gestion s'organise en plusieurs points qui sont l'investissement, qui permet de gérer et de développer le patrimoine, l'optimisation d'imposition, qui vise à réduire les impôts et à préserver le patrimoine déjà existant.

La gestion de patrimoine implique aussi la programmation de revenus dans une démarche d'anticipation, de retraite ou de transmission du patrimoine. Enfin, la gestion de patrimoine implique la gestion de placements.

La gestion de patrimoine : pour qui ?

L'imaginaire collectif laisse penser que les services de gestion de patrimoine sont réservés à une infime partie de la population, très aisée.

Or, les personnes qui sont en capacité d'épargner de manière significative mensuellement, qui sont propriétaires d'actifs de type immobilier, produits financiers, assurance vie…, et les personnes qui souhaitent planifier leur départ à la retraite, ainsi que la transmission de leurs actifs ont tout intérêt à solliciter des services de gestion de patrimoine.

En réalité, pour un nombre important de français, la gestion de patrimoine peut être extrêmement pertinente ; que le développement du patrimoine en soit à son début ou qu'il soit plus mature.

Conseiller en gestion de patrimoine indépendant

Un conseiller en gestion de patrimoine indépendant est un conseiller qui ne dépend pas d'un groupe bancaire, d'un groupe de promoteurs ou d'assurance.

C'est un conseiller qui n'a aucune attache commerciale avec une entité qui le dirige. De ce fait, un conseiller indépendant est beaucoup plus à même d'agir en fonction des intérêts de ses clients.

Il est donc très important lorsqu'on fait le choix d'un conseiller en gestion de patrimoine de s'assurer que sa gestion n'est pas biaisée par des intérêts commerciaux qui iraient à l'encontre des vôtres.

L'objectif est de trouver un conseiller capable d'agir dans l'unique but de défendre les intérêts de sa clientèle.

Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réaliser +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils