Créer une holding pour racheter une société

Créer une holding pour racheter une entreprise - voire même la sienne - est une stratégie essentielle dans le monde des affaires. 

Mais comment ? Pourquoi ? A quelles fins stratégiques, financières et fiscales ?

Que vous soyez entrepreneur chevronné ou novice, cet article vous donnera les clés de lecture de pourquoi créer une holding pour racheter une société, en passant des aspects juridiques aux montages LBO et OBO. 

En bref

  • Flexibilité et contrôle : La holding permet une gestion centralisée et une grande flexibilité dans la gestion des entreprises.
  • Avantages fiscaux et financiers : La holding présente des atouts majeurs comme des régimes fiscaux avantageux ou des opportunités de financement attractives.
  • Importance de l'expertise : La création d’une holding requiert une expertise professionnelle pour pour naviguer dans sa complexité juridique et fiscale.
  • Stratégie Post-Acquisition : Pour assurer le plein potentiel de la holding, une gestion efficace après l'acquisition est essentielle.

La Holding : qu’est-ce que c’est ?

La holding est une société mère qui détient suffisamment de titres de participation pour influencer ou contrôler d'autres sociétés, appelées filiales.

Créer une holding offre une flexibilité inégalée et des avantages significatifs sur un bon nombre de domaines. 

Créer une holding pour racheter une société assure une gestion centralisée, mais aussi d’autres avantages fiscaux - comme le régime mère-fille ou l’intégration fiscale - et financiers, essentiels lors de l’acquisition d'une société. 

Il existe plusieurs types de holdings, chacune ayant leurs avantages. Tour d’horizon de leurs utilisations :

  • La holding pure: elle se concentre uniquement sur la gestion de participations sans activités opérationnelles.
  • La holding mixte : elle combine la gestion de participations et des activités opérationnelles propres.
  • La holding de reprise : spécialement créée pour l'acquisition d'une ou plusieurs sociétés, elle est souvent utilisée dans les montages LBO ou OBO. Petit point définition: 
  • LBO (Leveraged Buyout) : renvoie à l'acquisition d'une entreprise en utilisant un niveau élevé de dette financée par les actifs de l'entreprise acquise.
  • OBO (Owner Buyout) : permet au propriétaire d'une entreprise de vendre une partie de sa société à une holding qu'il contrôle. C’est une stratégie souvent adoptée pour la planification de la succession ou la réorganisation du capital.

La holding pour un rachat d’entreprise, quels avantages ? 

Holding pour racheter une entreprise : quel avantages ?

3 avantages stratégiques majeurs à créer une holding pour racheter une société

Avantage stratégique n°1 : Contrôle et gestion centralisée

Une holding de reprise permet de centraliser le contrôle sur plusieurs entreprises, facilitant ainsi une gestion cohérente et une prise de décision rapide et unifiée.

Avantage stratégique n°2 : Diversification du risque

Détenir plusieurs entreprises sous une même holding permet une diminution du risque en minimisant l’impact des fluctuations du marché sur une seule entreprise.

Avantage stratégique n°3 : Facilité d'expansion et de restructuration

Passer par une holding permet une prise de décision plus rapide, que ce soit pour restructurer le groupe, acquérir de nouvelles entreprises ou se défaire de certaines parties non rentables.

4 avantages financiers majeurs à créer une holding pour racheter une société

Optimisation fiscale

Une holding bénéficie de régimes fiscaux avantageux, tels que des réductions sur les impôts des dividendes ou l'exonération des plus-values sur les cessions de filiales.

Accès à un financement plus avantageux

Une holding peut accéder à des options de financement plus attractives, grâce à une meilleure notation de crédit et à la possibilité d'offrir des garanties plus solides.

Consolidation des résultats financiers

Une holding permet de consolider les résultats financiers de toutes les filiales.

Synergie financière

En combinant les ressources et les compétences de différentes entreprises, la holding peut générer de la valeur ajoutée supérieure à la somme de ses parts.

La mutualisation des fonctions supports par exemple (comptabilité ou ressources humaines) permet des économies d'échelle significatives.

Montage financier et juridique de la holding dans le cadre d’un rachat d’entreprise

Mais pour bien utiliser la création d’une holding dans le rachat d’une entreprise, il faut une compréhension approfondie des aspects financiers et juridiques de cette holding de reprise.

Voici une vue d’ensemble des sujets à maîtriser :

3 aspects financiers de la holding de reprise à maîtriser

  • Financement de l'acquisition : L'une des premières étapes dans le montage d'une holding est de déterminer comment financer l'achat de la société cible. Cela peut passer par des emprunts bancaires, des investisseurs privés, ou encore l'utilisation de fonds propres.
  • Gestion des flux de trésorerie : La holding doit gérer efficacement les flux de trésorerie entre elle et ses filiales, assurant ainsi la santé financière du groupe (remboursement des emprunts, distribution des dividendes, réinvestissement des bénéfices).
  • Évaluation et gestion des risques : Une autre étape essentielle est l’analyse des risques financiers liés à l'acquisition et à la gestion des filiales.

3 aspects juridiques de la holding de reprise à maîtriser

  • Choix de la forme juridique : La forme juridique de la holding (SARL, SA, SAS, etc.) aura un impact sur la gouvernance, la fiscalité, et les obligations légales.
  • Rédaction des statuts et des accords : Les statuts de la holding doivent être rédigés avec soin. Y doivent être détaillés les relations entre la holding et ses filiales, les droits des actionnaires, et les règles de gouvernance.
  • Conformité réglementaire : Il est essentiel de respecter toutes les réglementations en vigueur, notamment en matière de droit des sociétés, de fiscalité, et de droit du travail.

Maximiser les avantages fiscaux : l’intérêt de la holding

L'un des attraits majeurs de la création d'une holding pour le rachat d'une entreprise réside dans les avantages fiscaux qu'elle offre.

Avantages fiscaux clés de la holding

Exonération des plus-values sur les cessions de filiales

Sous certaines conditions, les plus-values réalisées par la holding lors de la cession de filiales peuvent être exonérées d'impôts. Ce cas de figure est particulièrement avantageux dans le cadre de restructurations ou de cessions d'actifs.

Régime mère-fille

Ce régime vise à atténuer la double imposition des dividendes. Les dividendes reçus par la holding de ses filiales sont majoritairement exonérés d'impôts (à l'exception d'une quote-part pour frais et charges de 5%).


Conditions d’éligibilité : Pour bénéficier de ce régime, la holding doit détenir au moins 5% du capital de la filiale et les titres doivent être conservés pendant un minimum de deux ans.

Intégration fiscale

Ce montage permet à la holding de consolider les résultats fiscaux de toutes ses filiales. Cela permet de compenser les bénéfices et les déficits au sein du groupe et permet une imposition plus représentative.


Conditions d’éligibilité : Pour être éligible, la holding doit détenir au moins 95% du capital des filiales, et les sociétés doivent toutes être assujetties à l'IS.

Optimisation fiscale à l’aide d’une holding

Déduction des intérêts d'emprunt

Les intérêts payés sur les emprunts contractés pour acquérir des filiales peuvent être déductibles, réduisant ainsi l'assiette fiscale de la holding.

Gestion des pertes et des déficits

La holding peut utiliser les pertes d'une filiale pour réduire son propre résultat imposable, optimisant ainsi la charge fiscale globale du groupe.


Conformité et réglementation : soyez accompagnés par des professionnels

Même si la structure de holding offre des opportunités considérables pour l'optimisation fiscale, il est essentiel de planifier soigneusement ces stratégies pour s'assurer qu'elles sont en conformité avec la législation fiscale en vigueur.

Le recours à des conseils d'experts en fiscalité est indispensable pour maximiser les avantages fiscaux tout en restant conforme aux réglementations.

Pour obtenir une analyse de votre situation fiscale, vous pouvez réserver une consultation (offerte) avec moi dès maintenant.

Et après ? Gérez votre stratégie post-acquisition

Mais comment maximiser le potentiel de croissance et la valeur du groupe après de ce genre d’acquisition ?

Assurer la synergie entre la holding et ses filiales requiert une planification minutieuse ainsi qu’une vision et une stratégie long terme.

La gestion post-acquisition est une phase critique où la holding doit démontrer sa capacité à créer de la valeur ajoutée et à piloter le groupe vers une croissance soutenue et rentable.

Gestion Opérationnelle de la holding

  • Intégration des filiales : Une intégration efficace des nouvelles acquisitions dans le groupe est essentielle à la réalisation de synergies opérationnelles et financières.
  • Optimisation des ressources : La centralisation de certaines fonctions comme les RH, les finances et le marketing au niveau de la holding peut générer des économies d'échelle et améliorer l'efficacité opérationnelle.
  • Surveillance et contrôle : Un suivi régulier des performances des filiales permet à la holding de prendre des décisions éclairées et d'intervenir lorsque nécessaire pour rectifier le cap.

Stratégie de Croissance à considérer pour sa holding

  • Expansion et diversification : La holding peut explorer des opportunités d'expansion, soit par des acquisitions supplémentaires, soit par la croissance organique des filiales existantes.
  • Gestion du portefeuille : La holding se doit d’évaluer régulièrement le portefeuille d'entreprises pour s'assurer qu'il reste aligné avec les objectifs stratégiques.

Gestion Financière de la holding

  • Restructuration de la dette : La structure de la dette globale doit être optimisée en tirant parti des meilleures conditions de financement et en réduisant les coûts d'emprunt.
  • Gestion des flux de trésorerie : La santé financière du groupe doit être assurée en gérant efficacement les flux de trésorerie entre la holding et ses filiales.

Planification à Long Terme et Conformité

  • Planification successorale et transmission : Pour les holdings familiales, la planification de la succession est un aspect crucial pour assurer une transition en douceur et la pérennité de l'entreprise.
  • Conformité réglementaire : Veiller en permanence à respecter les exigences légales et réglementaires dans tous les aspects de la gestion du groupe.

Cas Pratiques et Témoignages

Pour bien comprendre les concepts évoqués précédemment, focus sur 2 cas pratiques :

Cas Pratique 1 : Rachat par LBO

Cas pratique n°1 : rachat par LBO

Contexte

Dans ce scénario, un entrepreneur expérimenté utilise une holding pour réaliser un Leveraged Buyout (LBO) d'une entreprise cible dans le secteur manufacturier. 

L'entreprise cible a un fort potentiel de croissance, mais nécessite un investissement significatif pour moderniser ses équipements et élargir sa portée de marché.

Étapes du LBO

  • Constitution de la Holding : L'entrepreneur crée une holding spécifiquement pour cette acquisition.
  • Financement Structuré : La holding contracte un emprunt important auprès d'une banque, garantie par les actifs de l'entreprise cible. Une partie du financement provient également d'investisseurs privés, attirés par le potentiel de croissance de l'entreprise.

Stratégie de Gestion Post-Acquisition

  • Optimisation des opérations : Immédiatement après l'acquisition, un audit est réalisé pour identifier les domaines d'efficience. L'accent est mis sur la modernisation des équipements et l'automatisation des processus pour réduire les coûts et augmenter la production.
  • Développement de nouveaux produits : Parallèlement, la holding soutient l'entreprise cible dans le développement de nouveaux produits pour répondre à une demande de marché en évolution, permettant ainsi d'accéder à de nouveaux segments de marché.
  • Restructuration de la dette : La holding réévalue régulièrement les conditions de l'emprunt pour bénéficier de taux d'intérêt plus bas et réduire le coût du capital.

Optimisation Fiscale et Financière

  • Gestion fiscale : Grâce à la structure de holding, l'entrepreneur peut optimiser la charge fiscale, en déduisant les intérêts d'emprunt et en bénéficiant de l'exonération partielle des dividendes sous le régime mère-fille.
  • Flux de Trésorerie : La holding réinvestit une partie des dividendes remontés des filiales pour accélérer le remboursement de la dette et finance des initiatives de croissance stratégique.

Résultat

En l'espace de 3 ans, l'entreprise cible augmente sa rentabilité de 25%, grâce à une meilleure efficacité opérationnelle et à une expansion sur de nouveaux marchés.

La holding parvient à rembourser une partie significative de sa dette tout en posant les bases pour une croissance durable.

Cas Pratique 2 : Restructuration par une holding mixte

Restructuration par une holding mixte

Contexte

Dans ce cas, une holding mixte est constituée pour restructurer un groupe composé de trois entreprises dans le secteur des technologies de l'information. Chaque entreprise opère dans un créneau spécifique : développement de logiciels, cybersécurité et consulting IT.

Bien que performantes individuellement, une synergie et une coordination accrues sont nécessaires pour maximiser leur potentiel.

Étapes de la Restructuration par création d’une holding mixte

  • Création de la holding mixte : La holding est établie non seulement pour détenir les parts des trois entreprises, mais aussi pour participer activement à leurs opérations stratégiques
  • Centralisation des fonctions : Les fonctions administratives, notamment les finances, les ressources humaines et le marketing, sont centralisées au niveau de la holding. Cela permet de réduire les redondances et de réaliser des économies d'échelle.

Stratégies de Gestion et d'Intégration

  • Optimisation des ressources : La holding évalue les compétences et les ressources de chaque entreprise pour les réallouer efficacement là où elles sont le plus nécessaires, favorisant ainsi une meilleure utilisation des ressources.
  • Stratégie de marché unifiée : Une stratégie de marché commune est développée pour promouvoir les services du groupe sous une marque unifiée, renforçant ainsi la présence sur le marché et la reconnaissance de la marque.

Innovations et Synergies

Projets collaboratifs : Des projets inter-entreprises sont lancés pour encourager l'innovation et la collaboration, exploitant les compétences spécifiques de chaque filiale pour développer de nouveaux produits et services.

Partage des connaissances : Des séances régulières de partage de connaissances sont organisées entre les entreprises pour stimuler l'innovation.

Résultats Économiques et Financiers

Réduction des coûts : La centralisation des fonctions support entraîne une réduction significative des coûts opérationnels, augmentant ainsi la marge bénéficiaire du groupe.

Croissance du Chiffre d'Affaires : La stratégie de marché unifiée et les projets collaboratifs conduisent à une augmentation de 20% du chiffre d'affaires global dans les deux ans suivant la restructuration.

Conclusion

La création de la holding mixte a permis de : 

  • Réaliser des économies d'échelle et de réduire les coûts
  • Stimuler l'innovation et la croissance au sein du groupe.

La valeur globale du groupe a connu une hausse notable, illustrant l'efficacité d'une stratégie de restructuration bien conçue et exécutée.

Entre conseils et mises en garde, comment bien gérer sa holding ? 

4 conseils pratiques

  1. Avant de créer une holding, assurez-vous d’évaluer la viabilité financière et fiscale de cette structure.
  2. Considérez l'impact à long terme de la création d'une holding sur votre stratégie d'entreprise globale, notamment en termes de gestion, de transmission et de succession.
  3. Restez informé sur les évolutions législatives qui pourraient affecter les avantages fiscaux des holdings.
  4. Engagez des experts en droit des sociétés, en fiscalité et en finances pour vous guider tout au long du processus. Noun partners vous accompagne dans vos opérations de créations de holding.

Mises en garde

  • Soyez vigilant sur les implications de la dissolution d'une holding, qui peut entraîner des coûts et des conséquences fiscales notables.
  • Attention aux montages fiscaux complexes qui pourraient déplaire aux autorités fiscales. Priorisez toujours la conformité et la prudence fiscale.
  • La complexité de la gestion d'une holding nécessite souvent l'intervention d'experts comptables et de conseillers juridiques pour éviter les erreurs coûteuses.

Conclusion

La création et la gestion d'une holding offre des opportunités significatives pour la croissance et l'optimisation des entreprises.

Mais attention. La création et la gestion d'une holding ne sont pas des tâches à prendre à la légère.

L'expertise de conseillers qualifiés en droit des sociétés, en fiscalité et en finances est indispensable pour assurer le succès de votre projet. Ils peuvent vous aider à naviguer dans les complexités en minimisant les risques tout en maximisant les avantages.

Pour aller plus loin, consultez le guide complet sur la holding, ou les articles suivants :

FAQ : Créer une holding pour racheter un société

En quoi la holding est-elle bénéfique pour racheter une société ?

Créer une holding pour le rachat d'une société permet de centraliser la gestion, d'optimiser les aspects fiscaux, de faciliter le financement des acquisitions et de mieux gérer les risques en diversifiant les investissements.

Comment fonctionne un Leveraged Buyout (LBO) avec une holding ?

Un LBO implique qu'une holding emprunte des fonds pour acquérir une autre entreprise. La particularité est que le remboursement de l'emprunt se fait principalement via les flux de trésorerie de l'entreprise acquise. Cela permet d'effectuer des acquisitions significatives sans mobiliser trop de capitaux propres.

Quels sont les avantages du régime mère-fille pour une holding ?

Le régime mère-fille permet à la holding d'éviter la double imposition des dividendes reçus de ses filiales. La majorité de ces dividendes est exonérée d'impôt, ce qui rend la structure fiscalement avantageuse et augmente la rentabilité du groupe.

En quoi consiste l'intégration fiscale et comment bénéficie-t-elle à une holding ?

L'intégration fiscale permet à une holding de consolider les résultats fiscaux de toutes ses filiales, permettant ainsi de compenser les bénéfices et les déficits au sein du groupe.

Est-il possible de créer une holding pour racheter sa propre entreprise ?

Oui, c'est ce qu'on appelle un Owner Buyout (OBO). Dans ce cas, le dirigeant crée une holding pour racheter ses propres parts. Cela peut être une stratégie efficace pour la planification successorale, la réorganisation du capital ou la prise de bénéfices.

Quels sont les risques associés à la création et à la gestion d'une holding ?

Les principaux risques incluent la complexité de gestion, les enjeux fiscaux et légaux, et le risque financier lié à l'endettement, surtout dans le cadre d'un LBO. Il est essentiel de bien planifier et de consulter des experts pour naviguer ces défis.

Quelles sont les étapes clés pour réussir la restructuration d'un groupe via une holding ?

Les étapes clés comprennent la définition d'une stratégie claire, la centralisation des fonctions administratives et financières, l'optimisation des ressources, la promotion de la synergie entre les filiales, et une gestion financière efficace.

Cet article vous a plu ?
Vous pouvez aller plus loin en réservant un appel pour vous aider à optimiser votre situation

Retrouvez-moi sur LinkedIn

4.9/5
consultation gratuite
Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réalisez +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils