Analyse de situation patrimoniale : les questions que doit se poser un dirigeant

Analyse de situation patrimoniale : les questions que vous devez vous poser.

Situation patrimoniale : les questions que doit se poser un dirigeant pour optimiser son patrimoine, sa retraite et protéger sa famille

Que l’on soit dirigeant d’entreprise, professionnel libéral, indépendant ou salarié, chacun de nous possède un patrimoine. Celui-ci se compose d’une partie immobilière, financière et professionnelle. Il doit logiquement permettre de profiter de certains avantages en nature et/ou financiers.

Toutefois, certains choix peuvent réduire leurs valeurs ou les revenus qui en découlent. Il faut cependant noter qu’il n’y a pas de stratégie patrimoniale fixe qui puisse être adaptée à tout le monde. D’où l’importance de trouver un conseiller en gestion de patrimoine indépendant, pour effectuer un audit patrimonial complet sur-mesure.

Cela découle notamment du fait que chaque individu a un profil distinct qui découle du montant de sa rémunération, de son statut professionnel, de sa situation matrimoniale, de la valeur de son patrimoine immobilier, de son épargne, de son régime fiscal et de bien d’autres facteurs.

Pour un dirigeant d’entreprise, dont la situation peut s’avérer plus complexe, il est ainsi essentiel de faire le point sur la situation patrimoniale pour protéger l’activité, faciliter la transmission ou la succession, protéger le conjoint et les proches, et choisir la meilleure retraite complémentaire pour un dirigeant en SAS par exemple.

Si vous voulez trouver un bon conseiller en gestion de patrimoine, découvrez ici toutes les questions qu’il va aborder lors d’un bilan complet.

Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?

Pour optimiser la valeur et les revenus nets qui découlent de votre patrimoine, il est essentiel de prendre les bonnes décisions et de considérer tous les facteurs qui y influent. L’audit patrimonial est ainsi nécessaire pour définir et faciliter l’atteinte de vos objectifs futurs. Connaître les points faibles et les atouts de votre situation patrimoniale.

Demander un bilan patrimonial permet de déterminer les points forts et les points faibles de votre situation, patrimoniale pour déterminer les axes correctifs possibles. Cette évaluation tient compte de votre situation financière, fiscale, patrimoniale et successorale pour identifier votre profil et les placements qui y sont les plus adaptés.

Elle nécessite ainsi l’évaluation de votre patrimoine, l’optimisation de votre rémunération en tant que président de SAS par exemple, l’analyse de votre prévoyance, la planification de votre retraite et l’identification des impacts de votre régime matrimonial sur votre patrimoine.

De nombreuses questions patrimoniales à aborder

Actuellement, de nombreuses personnes veulent savoir comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine. Pour y répondre, sachez qu’un véritable expert abordera toutes les questions de ce bilan patrimonial complet. En effet, chaque élément de votre profil patrimonial peut être considéré comme étant un placement financier. En faisant le point sur chacun d’eux, il devient alors possible d’identifier les axes pouvant être adoptées pour redresser votre situation patrimoniale et faciliter vos projets pour les années à venir.

Effectuer un bilan patrimonial va permettre de trouver les solutions appropriées pour valoriser votre patrimoine et optimiser vos revenus.

Par exemple, auditer la rémunération d’un président de SAS et ses charges sociales va permettre de basculer vers une stratégie d'optimisation ou un statut professionnel plus rentable.

D’autre part, en faisant le point sur votre situation patrimoniale, vous pourrez aussi mieux mesurer les risques liés à votre épargne et à vos placements financiers à taux garanti. Cela vise notamment à trouver des solutions pour dynamiser ou mieux sécuriser ces derniers.

Déterminer les meilleures stratégies patrimoniales à court, moyen et long terme

Toutefois, il ne faut pas oublier que le rôle de chaque dirigeant est aussi de protéger son entreprise.

Dans cette optique, le conseiller en gestion de patrimoine va aussi considérer les facteurs à court-terme incluant l’allocation patrimoniale d’actifs, le besoin de financement, votre rémunération…

Pour une meilleure gestion de votre entreprise, il va aussi réaliser des prévisions sur le long terme, comme la préparation de la retraite, la cession de la société, la création de revenus complémentaires… Ainsi, les solutions qui découlent de ce bilan ont aussi pour objectifs de se protéger avec ses proches en cas de cessation d’activité. Cela permet par exemple de définir une meilleure stratégie de retraite par capitalisation.

D’ailleurs, en fonction de votre situation patrimoniale, il est essentiel de faire certains choix pour faciliter et optimiser la succession. Le but est en effet d’assurer que vos enfants aient assez de liquidités pour payer les droits de succession, pour protéger leurs conjoints et enfants…

Quel régime matrimonial choisir pour optimiser votre situation patrimoniale ?

En fonction de votre situation personnelle, votre patrimoine est soumis à certaines règles. En effet, le mariage, le contrat de PACS, le divorce et bien d’autres évènements personnels peuvent impacter sur vos biens et votre entreprise.

Un large choix de régimes matrimoniaux en fonction de chaque situation patrimoniale

Pour le mariage, la communauté réduite aux acquêts est par exemple la plus adoptée. Ainsi, les acquisitions et placements effectués durant le mariage sont communs, tandis que les héritages et les biens antérieurs restent propres à chacun.

D’autre part, le régime de séparation de biens implique que les biens acquis durant le mariage ne sont pas non-plus communs. Il est également possible d’opter pour un régime de participation aux acquêts pour conjuguer les deux régimes précédents ou pour la communauté universelle pour que tous les biens soient communs aux époux. De nombreux aménagements sont possibles au sein d’un contrat de mariage. D’ailleurs, ils sont aussi modifiables en fonction de votre évolution professionnelle.

Le meilleur régime matrimonial pour un dirigeant d’entreprise

En cas de création d’entreprise individuelle, le régime de séparation de biens est recommandé pour protéger le patrimoine familial des créanciers de l’entreprise.

Cela n’est cependant pas nécessaire pour le dirigeant d’une SARL ou SAS, car sa responsabilité est limitée par ses apports. D’autre part, le régime communautaire va faciliter la transmission des parts de société à vos enfants.

De plus, les abattements fiscaux sur les parts de société seront plus importants, car ces dernières sont communes aux conjoints qui bénéficieront ainsi chacun d’un abattement. Il est ainsi conseillé de toujours s’adresser à un notaire ou un conseiller en gestion de patrimoine indépendant pour identifier le régime matrimonial qui convient le mieux à votre situation patrimoniale.

Quel contrat de prévoyance choisir pour votre sécurité et celle de votre patrimoine ?

Pour compléter les prestations offertes par les régimes obligatoires, le dirigeant d’entreprise doit souscrire à un ou plusieurs contrats de prévoyance complémentaire. Il est notamment nécessaire d’y bénéficier de certaines garanties, comme le versement d’indemnités journalières en cas d’accident ou de maladies, le versement de capitaux décès ou invalidité pour protéger les projets familiaux et la protection des prêts souscrits pour l’entreprise.

Toutefois, faire un bilan de prévoyance réalisé par un conseiller en gestion de patrimoine est essentiel pour identifier les couvertures à renforcer et réduire les cotisations.

Cela va en effet permettre de mettre en évidence les frais cachés, les redondances, les garanties manquantes…

Par exemple, une assurance croisée entre associés est recommandée pour assurer la survie du cœur de métier de votre entreprise dans le cas du décès de votre associé. Pour garantir la valeur de votre entreprise et assurer l’héritage de vos enfants, une assurance homme clé offrira aussi une protection de votre entreprise si vous ou l’un de vos talents deveniez indisponible.

Pourquoi un conseiller en gestion de patrimoine pour préparer votre retraite ?

Nombreux sont les entrepreneurs qui ne savent pas comment calculer leur retraite en net.

Cependant, faire le bilan de retraite d’un dirigeant d’entreprise est d’abord nécessaire pour déterminer ses droits, pour ensuite pouvoir générer des revenus complémentaires.

Actuellement, la pension s’échelonne entre 30% et 60% du revenu maximal perçu au cours de l’activité. Son montant dépend ainsi de la stratégie de fixation de la rémunération du dirigeant par exemple.

Toutefois, selon les statistiques publiées par la Cour des Comptes, près d’une pension versée sur 7 est erronée.

D’ailleurs, ce sont surtout les chefs d’entreprises qui sont concernés, car leurs parcours professionnels passent souvent par différents statuts sociaux, dont salarié, indépendant, TNS…

Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine s’avère ainsi être essentiel pour vérifier que le relevé de carrière n’est pas erroné.

Ce spécialiste peut aussi compléter la pension de retraite en définissant les stratégies adéquates, par exemple en vous aidant à trouver quelle retraite complémentaire choisir, à réaliser un plan de retraite par capitalisation…

Comment un bilan de situation patrimoniale va augmenter vos revenus ?

L’étape de fixation de la rémunération du président SAS ou du gérant TNS peut s’avérer complexe.

Un bilan des revenus professionnels permet de savoir si ces derniers conviennent à votre situation patrimoniale et à vos objectifs.

Cela consiste à effectuer un audit pour déterminer les possibilités d’optimisation du revenu, dépendant du choix du statut juridique et social, du versement de dividendes et la comparaison entre votre rémunération de président et vos revenus différés.

Selon son statut, le taux de charges sociales appliqué au salaire du dirigeant va en effet varier. Vous pouvez toutefois trouver un conseiller en gestion de patrimoine qui peut vous orienter vers les bons choix afin de réduire légalement jusqu’à 2/3 vos cotisations sociales.

Actifs, dettes et crédits : comment protéger et valoriser votre patrimoine ?

Cette étape du bilan patrimonial vise l’évaluation de vos actifs, mais aussi de vos dettes.

Le conseiller en gestion de patrimoine va en effet analyser les caractéristiques de chacun de vos placements.

Chaque dirigeant d’entreprise doit se demander : quels sont mes risques financiers et quelles autres solutions sont disponibles ?

Les critères d’évaluation sont notamment la durée, la liquidité, le rendement et les questions fiscales relatives à chaque actif. Grâce à une analyse globale de la situation patrimoniale, il sera ensuite possible de mieux diversifier le portefeuille d’actifs, de mieux valoriser l’épargne et d’optimiser les crédits.

Différentes solutions peuvent ainsi être abordées, comme la défiscalisation, le placement financier à taux garanti, l’investissement locatif, la retraite par capitalisation…

Pour aller plus loin, consultez mon guide sur l’optimisation de la rémunération du dirigeant  ou les articles suivants :

Vous pouvez également lire mon article sur comment payer moins d'impôts en 2023.

Cet article vous a plu ?
Vous pouvez aller plus loin en réservant un appel pour vous aider à optimiser votre situation

Retrouvez-moi sur LinkedIn

4.9/5
consultation gratuite
Recevez 5 exemples d'optimisation fiscale
Pour réalisez +27k€ d'économie annuelle
Recevoir les exemples
8000 personnes reçoivent déjà mes conseils