Le crédit immobilier

Un projet immobilier en vue ? Trouver un financement pour acquérir une propriété est une réelle préoccupation. Acheter un bien immobilier est effectivement une opération coûteuse.

Nombreux sont les particuliers qui ne disposent pas du budget nécessaire et décident de demander un prêt immobilier auprès d’une société bancaire et un organisme de crédit.

Il existe pourtant une différence au niveau de la qualité des offres. Comment trouver un contrat avantageux ? Nous allons vous aider à bien comprendre le fonctionnement des crédits immobiliers, ce qui vous permettra d’identifier l’offre idéale et de mettre en place un plan de financement pertinent.

De quoi s’agit-il ?

Pour financer un projet immobilier important, nombreux sont les français obligés de demander un emprunt. Le crédit immobilier compte parmi les offres disponibles auprès des établissements bancaires.

Un prêt immobilier est dédié au financement d’un projet immobilier comme l’achat ou la construction d’un bien immobilier. Le recours à cet emprunt est parfois une obligation pour certains Français qui souhaitent devenir propriétaires.

Comme n’importe quel type de prêt, il se contracte auprès d’un établissement bancaire. Sa durée se situe entre 20 et 25 ans, mais elle peut aussi aller jusqu’à 30 ans, voire 35 ans. Elle sera décidée suite à une négociation entre l’organisme prêteur et l’emprunteur.

En ce qui concerne les conditions d’obtention, les modalités de remboursement ou encore les détails concernant l’assurance, c’est à la banque de les indiquer dans son offre. Cela dit, elle doit se soumettre à la réglementation en vigueur.

Qu’en est-il du montant du prêt immobilier ? C’est à l’emprunteur de fixer le crédit qu’il souhaite obtenir. Normalement, il n’y a pas de plafond. Toutefois, l’organisme prêteur prend en compte différents critères comme les revenus du ménage lors de la détermination du montant du prêt à accorder.

Que faut-il savoir sur le taux d’intérêt ?


Lorsque vous demandez un prêt immobilier, nous vous conseillons de bien vous renseigner concernant le taux d’intérêt, puisqu’il influence le coût total du crédit. En général, vous avez le choix entre un taux fixe ou variable.

Le taux d’intérêt fixe est défini à l’avance et il sera indiqué avec précision dans le contrat. Il sera  également en vigueur jusqu’à la fin du prêt. Ainsi, peu importe la durée de remboursement, il ne changera pas.

En revanche lorsqu'on étudie les mensualités il est important de savoir que le taux d’intérêt variable ou révisable n’est pas connu à l’avance. Il est déterminé à partir d’un indice de référence qui peut évoluer au fil du temps. L’évolution du taux d’intérêt aura évidemment un impact sur le montant des mensualités ainsi que la durée du prêt. Il ne faut pas oublier qu’il peut être révisable à la baisse ou à la hausse.

Bon nombre d’emprunteurs préfèrent se tourner vers un contrat de prêt à taux fixe. C’est une mesure de prudence qui leur permet d’éviter les conséquences d’une éventuelle hausse du taux. En général, ce sont les fonctionnaires, les investisseurs dans l’immobilier locatif ainsi que les jeunes entrepreneurs qui optent pour le prêt à taux variable.

Les différents types de prêt immobilier

Avant tout, vous devez savoir que le prêt immobilier n’est pas uniquement dédié aux particuliers qui souhaitent acheter une résidence principale. Il est aussi possible d’accéder à ce financement pour un projet d’investissement locatif ou d’acquisition de résidence secondaire. Voilà pourquoi les organismes prêteurs proposent différents types de prêt immobilier.

Le prêt amortissable

C’est le crédit immobilier classique et il a été conçu pour financer l’achat d’un bien immobilier. Que le but du futur propriétaire est d’occuper le logement ou d’investir dans l’immobilier locatif, il peut demander ce prêt.

Avec le prêt amortissable, le capital sera amorti au fur et à mesure grâce aux mensualités versées par l’emprunteur. A la fin du contrat qui peut durer entre 5 et 25 ans, le prêt est complètement remboursé.

Le prêt in Fine

Lorsque vous contractez un prêt in fine, vous devez rembourser le capital en une seule fin, à la fin du contrat. Ainsi durant la durée du prêt, vous devez juste rembourser les intérêts. En général, il est destiné aux investisseurs immobiliers.

Les organismes prêteurs imposent à leurs clients des conditions strictes avant d’octroyer ce crédit. En effet, ils ont besoin de s’assurer des capacités de remboursement avant tout prêt, il est primordial que l'emprunteur puisse rembourser une fois l'échéance venue.

Pour se faire, ils exigent en général un apport à hauteur de 30% de la somme empruntée à leurs clients.

Le prêt relais

Il s’agit aussi d’un prêt non amortissable et il est surtout destiné aux emprunteurs qui sont propriétaires d’un bien immobilier mis en vente. Dans la plupart des cas, ces derniers souhaitent effectuer un achat alors que la vente de l’ancien logement n’est pas encore conclue. Ils ont donc besoin d’un financement à court terme.

Il est important de noter qu'avec les deux prêts précédent aucune mise à jour n'est envisageable, on ne peut pas reporter l'échéance de remboursement.

Les prêts d’aide à l’accession


Devenir propriétaire est tout simplement impossible pour les ménages modestes et très modestes. Les prêts d’aide à l’accession ont été créés spécialement pour eux. Ils servent à financer l’achat d’une résidence principale.

Ce type de crédit se décline en différentes variétés. Il y a le prêt accession sociale (prêt PAS), le prêt conventionné (prêt PC) et le prêt à taux zéro plus ou PTZ+. Certains emprunts peuvent couvrir la totalité du prix d’acquisition du bien immobilier.

Les démarches pour demander un prêt immobilier


Voulez-vous demander un prêt immobilier ? Il y a plusieurs étapes à suivre et nous allons vous les exposer.

Signer un compromis de vente

Évidemment, la première chose à faire est de chercher le bien immobilier à acheter. Puis, vous devez signer un compromis de vente comportant une condition suspensive. Cette dernière est une clause qui stipule que si la banque refuse le prêt, vous serez libérée de vos obligations d’achat. Ainsi, la nullité du contrat de vente est possible et ce, sans aucune pénalité.

Trouver un prêt immobilier

Pour pouvoir acheter la maison de votre rêve, vous devez trouver un prêt immobilier répondant à vos attentes. Il faut effectivement souligner que les offres des banques sont bien différentes. Il est important de faire une comparaison, car une proposition peut être plus avantageuse qu’une autre.

Une fois le choix est fait, il faut procéder au montage du dossier. Nous vous conseillons de réunir tous les documents nécessaires avant de soumettre votre demande. Un dossier incomplet sera tout simplement rejeté. En général, il doit inclure des justificatifs de revenus, de capacité d’épargne ou de stabilité professionnelle. A travers votre dossier, vous devez convaincre votre banquier sur votre capacité à rembourser le prêt immobilier.

Signature du contrat de prêt

La banque prend le temps d’évaluer votre demande. Elle a besoin de vérifier chaque document en vue de s’assurer quant à votre solvabilité. Elle vous contactera en plus pour vous présenter l’offre de prêt officielle.

Vous disposez d’un délai de réflexion d’environ 10 jours avant d’accepter la proposition. Si elle vous séduit, vous n’aurez qu’à signer le contrat et à le renvoyer afin d’obtenir le crédit immobilier. Vous pourrez ensuite signer l’acte de vente et finaliser la transaction.

Les conditions d’obtention du prêt immobilier


Les banques n’accordent pas de prêts à tous les emprunteurs. Il existe différentes conditions à respecter pour devenir bénéficiaire d’un crédit immobilier.

Les conditions de ressources

Tous les prêts immobiliers sont accessibles sous conditions de ressources. Pour obtenir le PTZ, par exemple, vos revenus doivent être inférieurs aux plafonds imposés. Sinon vous ne serez pas éligible.

Pour les autres types de prêts immobiliers, plus vos revenus sont importants, plus vous avez une chance d’obtenir un emprunt. Voilà pourquoi, vous devez inclure dans votre dossier les justificatifs de vos différentes sources de revenus comme les bulletins de paie ou les preuves de vos revenus fonciers.

Les banques doivent vérifier votre capacité à rembourser le prêt. C’est une mesure de sécurité adoptée en vue d’éviter les pertes et les litiges liés aux impayés. En général, les sociétés bancaires prennent leur décision en fonction de votre taux d’endettement. Il doit être supérieur à 33%. Si votre taux d’endettement est inférieur à ce seuil, votre chance d’obtenir un prêt est faible, sauf si vous avez des revenus élevés.

L’importance de l’apport personnel

Pour optimiser votre chance d’obtenir un prêt immobilier, nous vous conseillons de présenter un apport personnel. Son montant doit représenter 20% de la somme empruntée ou 10% dans le cas de l’achat d’une première résidence principale. À quoi sert cet apport personnel ? Il est utilisé pour régler les frais de notaire, les frais de dossier et les frais de garantie.

Plus le montant de votre apport personnel est élevé, plus vous pourrez bénéficier de conditions de prêt avantageuses. Cela peut aussi accélérer la validation de votre demande. Vous devez savoir que pour une banque, le fait d’avoir un apport personnel prouve votre capacité à épargner, donc à rembourser l’emprunt.

Assurance de prêt

La souscription à une assurance de prêt fait aussi partie des conditions d’obtention d’un crédit immobilier. Certes, elle n’est pas obligatoire, toutefois, elle est fortement recommandée.

Pour le prêteur, l’assurance emprunteur est un véritable gage de sécurité. En cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie  du client, la banque peut récupérer le capital emprunté.

Certaines banques collaborent avec des compagnies d’assurance et proposent un contrat à l’emprunteur. Vous n’êtes pas obligé d’accepter cette offre. Actuellement, les emprunteurs ont le droit de s’adresser à un autre assureur. Cela dit, le contrat doit comporter toutes les garanties inscrites dans l’assurance emprunteur proposée par la banque.

Les garanties


Certains établissements bancaires exigent la présentation d’une garantie à tous les emprunteurs qui demandent un crédit immobilier. Il s’agit toujours d’une mesure de protection adoptée en vue de prévenir le risque de non-remboursement.

La présentation d’une garantie est souvent requise lorsque la somme empruntée est élevée ou lorsque l’emprunteur présente un taux d’endettement élevé. En général, ce dernier peut opter pour l’hypothèque conventionnelle ou le cautionnement.

Conseils pour obtenir un prêt immobilier avantageux


Comme nous l’avons mentionné auparavant, les offres de prêt immobilier varient d’un établissement bancaire à l’autre. Si vous voulez obtenir un emprunt avantageux, vous devez tenir compte de quelques paramètres.

Opter pour un prêt accordé au meilleur taux

En France, chaque banque a le droit d’appliquer le taux de crédit immobilier qui lui convient. Raison pour laquelle, nous vous conseillons de comparer les offres avant de signer le contrat de prêt. Il faut toutefois mentionner que les taux d’intérêts sont plafonnés par la Banque de France.

La banque détermine le taux du prêt immobilier en fonction de trois paramètres. Il faut citer en premier lieu la durée de l’emprunt. Plus le délai de remboursement est long, plus le taux d’intérêt est élevé.

L’établissement bancaire tient également compte du profil de l’emprunteur. Si le fait de vous accorder un prêt constitue un risque pour le prêteur, le taux d’intérêt appliqué sera élevé. Un emprunteur à risque possède des revenus faibles ou décroissants, présente un taux d’endettement élevé ou ne dispose pas d’un apport personnel élevé.

Enfin, la banque détermine aussi le taux du prêt immobilier en fonction du taux de l’OAT (Obligation assimilable du Trésor). Actuellement, il est très bas, ce qui facilite l’accès à un crédit immobilier.

Si vous voulez profiter d’un contrat de prêt avantageux, vous devez vous tourner vers une banque qui applique un taux d’intérêt bas. L’idéal est aussi d’opter pour un prêt à taux fixe.

Faire une simulation de prêt

Avant de déposer votre demande de prêt, nous vous conseillons de faire une simulation de prêt immobilier. Cela vous permet d’évaluer vos capacités d’emprunt. Autrement dit, vous pourrez définir à l’avance le montant du crédit à demander ainsi que celui des mensualités.

La capacité d’emprunt dépend en général de votre âge, de vos revenus annuels, de vos autres emprunts en cours, du type de bien que vous souhaitez acheter, de la durée de prêt et du taux d’intérêt.

Faire appel à un courtier

Pour obtenir un prêt immobilier, vous pouvez aussi faire appel à un courtier. C’est un véritable expert en matière de financement immobilier. Le professionnel en question assure le rôle d’intermédiaire entre vous et les différents établissements bancaires. Sa mission, c’est de vous aider à trouver le contrat de prêt qui convient le mieux à votre profil.

Le courtier offre donc à son client un accompagnement professionnel dans la recherche des solutions de financement. Il use de ses relations avec les banques pour dénicher des offres séduisantes. Il peut ensuite analyser avec minutie chaque proposition et vous guider vers le contrat le plus intéressant.

Enfin, le courtier vous apporte aussi une aide précieuse dans la constitution du dossier à déposer auprès de votre banque. Il peut négocier votre contrat et accélérer le déblocage des fonds.

Protégez-vous de l'inflation en investissant dans l'immobilier sans contrainte de gestion
SImulation gratuite
Je fais économiser en moyenne 32k€ par an
4.9/5